Si j’étais un animal : Un « chaval » (mix entre un chat et un cheval, pour passer mon temps à ronronner et à dormir, mais aussi pour avoir le plaisir de goûter au vent de la liberté lors de galops effrénés dans les grands espaces).

Si j’étais une catégorie : Une « chantée ».

Si j’étais une citation / proverbe : « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé / repeuplé », (selon l’humeur).

Si j‘étais un moment de solitude sur scène : Mais elle va arrêter de renvoyer les chaussettes au public, celle-là ? Pfff, la relou…

Si j’étais une personne : Florence Foresti.

Si j’étais un lieu : Les lacs de Morgon.

Si j’étais une situation : Quand tu dévores un bouquin et que tu n’as qu’une hâte, le finir, mais qu’en même temps, tu ne veux pas car tu as l’impression qu’il va falloir se séparer d’un bon ami.

Si j’étais mytho : « Comme ça me fait plaisir de vous rencontrer… »